Applications

-Traduit par Mondo Agit-

Les aimants supraconducteurs font partie des électro-aimants connus les plus puissants. On les utilise pour les trains à sustentation magnétique, dans des machines pour la résonnance magnétique nucléaire dans les hôpitaux, et dans l’adressage du faisceau d’un accélérateur de particules. On peut également les utiliser pour une séparation magnétique lors de laquelle les particules magnétiques faibles sont extraites d’un fond de particules moins magnétiques ou pas magnétiques, comme dans les industries de pigments.

Les supraconducteurs ont également été utilisés pour construire des circuits digitaux et des filtres de radiofréquence et de micro-ondes pour des antennes-relais GSM.

Les supraconducteurs sont utilisés pour construire des jonctions Josephson, qui sont les blocs de construction des SQUID (de l’anglais Superconducting QUantum Interference Device), les magnétomètres connus plus sensibles. Une série de dispositifs Josephson ont été utilisés pour définir le volt dans le système international des unités (SI). En fonction de la modalité de fonctionnement, une jonction Josephson peut être utilisée comme détecteur de photons ou comme mélangeur. Le grand changement dans la résistance à la transition de l’état normal à l’état supraconducteur s’utilise pour construire des thermomètres dans des détecteurs de photons cryogéniques.

De nouveaux marchés apparaissent où l’efficacité relative, la taille et le poids des dispositifs basés sur les supraconducteurs de haute température sont supérieurs aux coûts supplémentaires qu’ils imposent.

Les applications futures prometteuses incluent des transformateurs à haut rendement, des dispositifs de stockage d’énergie, la transmission d’énergie électrique, des moteurs électriques (par exemple, la propulsion de véhicules comme les vactrains ou les trains à sustentation magnétique) et des dispositifs de lévitation magnétique. Cependant, la supraconductivité est sensible aux champs magnétiques en mouvement de sorte que les applications qui utilisent un courant alternatif (par exemple, les transformateurs) seront plus difficiles à élaborer que celles qui dépendent d’un courant continu.